CAN2023 : LA COTE D’IVOIRE SUR LE TOIT DE L’AFRIQUE

416

On organise toujours une compétition avec la ferme ambition de la gagner. Mais, le football avec son lot d’imprévus et d’impondérables, n’a  le plus souvent pas été de cet avis. A telle enseigne, que le trophée est remporté par un des pays participants. Cela a bien failli être le cas de cette CAN avec les résultats en poule des Eléphants de Côte d’Ivoire  qui  ne  durent leur salut, qu’à la victoire des Lions de L’Atlas du Maroc sur les Chipolopolos de  Zambie. Et depuis, l’équipe  a marché sur du velours  en éliminant à la  chaine  le Champion en titre, les Lions du Sénégal, les Aigles du Mali, les Léopards de la RdCongo  pour  ne  s’arrêter  qu’au bout du bout, en agenouillant les Super Eagles du Nigéria en finale. Pourtant, les choses ne furent pas faciles comme couteau dans du beurre .car, ceux sont eux qui vont ouvrir le score vers la fin de la première période,  sur un corner magistralement repris de la tête par le défenseur et Capitaine Etong. A la  reprise , les Nigérians tenteront de conserver le maigre acquis en  jouant en bloc bas. Ce  dont le football à horreur. et il va le prouver par l’égalisation de l’énorme Frank Kessie de la tête, sur un corner aussi,  avant  que  la taille  olympique  Sébastien Haller, ne coupe du bout du soulier, la trajectoire du longiligne Simon Adingra. A deux buts à un, la cause était entendue. L’Eléphant a marché en  barrissant, trompe en avant avec la force et le magnétisme, de faire tomber au sol, l’Aigle Nigérian. Il gagne ainsi sa troisième Etoile après celles de 92 à Dakar et la Guinée-Equatoriale en 2015. Le trophée,  sera  remis au Capitaine Max Alain Gradel  par le Président Alassane Ouattara accompagné de son Epouse Dominique, en présence du Président de la CAF Patrice Motsepe, celui de la FIFA, Gianni Infantino, ainsi que le Président de la République des Comores et de l’Union Africaine, Azoumani  et  Umaru Sissoko Emballo de la Guinée-Bissau. Le Stade d’Embipe a refoulé du monde  et toute la Côte d’Ivoire est en fête. Ce lundi 12 Février, est même déclaré chômé et payé sur toute l’étendue du territoire national. Rien à faire, le Miracle Ivoirien se poursuit.

Amadou Diouldé Diallo à la Can.