LANSANA CONTE : LES PREMONITIONS DE SON POUVOIR

229

Lors d’un de mes séjours en France, j’ai rendu visite à la tante d’une amie qui habitait à Villejuif en Banlieue Parisienne. Elle était de l’entourage immédiat d’une femme jumelle qu’on appelait Hadja Gouliguiné. C’était une très grande joueuse de cauris et serait arrivée dans l’Hexagone, par les soins du Général- Président Lansana Conté. Quand je pris congé de la maisonnée, la tante de mon amie me raccompagna à l’arrêt Bus pour rentrer à la maison à Saint-Denis dans le 93e. En chemin elle me raconta cette histoire.

Une nuit sous une pluie battante, Lansana Conté alors Commandant de la Zone Opérationnelle Nord basée à Boké, vint discrètement consulter Hadja Gouliguiné. Il était à bord de sa Jeep Russe.

A la première jetée des cauris, elle s’exclama et dit à son hôte en Soussou, Ifindimané la Guine Manguéra. En réaction à cette révélation, Lansana Conté n’aurait pas attendu une seconde pour sortir de la maison et s’engouffrer dans la Jeep direction Boké.

Aux pires moments de la Guerre de Libération de la Guinée-Bissau de la colonisation Portugaise, Joao Bernado Viera, Lansana Conté et Abraham Kabassan Keita se seraient rendus à Madina Boé en Guinée-Bissau chez un marabout Peul qui avait une grande réputation et qui travaillait aussi pour le PAIGC. Au cours des consultations, l’éminent marabout aurait prédit que deux des trois seront des Présidents de la République. Il avait vu juste car, les deux premiers cités commandèrent effectivement aux destinées de la Guinée-Bissau et de la République de Guinée.

A noter d’ailleurs que l’indépendance de la Guinée-Bissau fut proclamée à Madina-Boe en 1976.

Des informations recueillies au Fouta auprès notamment de certains qui avaient accès au Vestibule du vénéré Thierno Abdourahmane Bah l’Imam de la Grande Mosquée de Labé, font état d’une révélation nocturne faite au Saint homme concernant Lansana Conté.

Il s’en serait ouvert à son homonyme le Capitaine Abdourahmane Diallo, celui-là même qui avait en charge l’entretien de la Jeep de Conté au Camp Alpha Yaya.

Des liens de famille existeraient bien entre le Saint Homme et Le Capitaine dont les parents seraient originaires de Diari et qui se sont installés par la suite à Youkounkoun dans la Préfecture de Koundara.Diari dans le Labé, avait en effet pour Chef de Canton le Nguériyanké Alpha Bacar Diallo dont la mère etait une des sœurs du  Waliou Thierno Aliou Bhoubha Ndiyan, Thierno Abdourahmane était son avant dernier fils.

Ce dernier était bien un des conseillers de son cousin de Chef de Canton dont l’union avec la Woyabhé Nénan Diénabou Barry de Daralabé, donna naissance à celui qui proclama l’indépendance de la toute Jeune République de Guinée le 2 Octobre 58, Elhadj Saifoulaye Diallo.

On notera que le Colonel Lansana Conté devenu Président à la faveur du Coup d’Etat Militaire du 3 Avril 84, nommera Thierno Abdourahmane Bah Ministre des Affaires Islamiques. C’est tout dire.

 

A suivre

 

                                                                                                                                 Amadou Diouldé Diallo

                                                                                                                            Journaliste-Historien