LES DIALLOYANKES DE TIMBI-MADINA, NINGUELANDE ET DONGHOL-TELIMELE

431

Ils appartiennent au vaste et puissant clan des Timbonkés du Fouta-Djallon.ils sont les descendants de Amadou dit Ham Danéry à cause de son teint très clair et qui arriva dans la région en 1625 en provenance du Fouta-Toro Sénégalais avec une halte à Mopti au Mali à la tête d’un Important cheptel.

Ham Danéry avait deux épouses qui se prénommaient Dialo et Amoro et selon qu’on soit issu de l’une ou de l’autre, on est Timbonké-Dialloyanké ou Timbonké-Amoroyanké. Nous reviendrons sur les villages occupés par leurs descendants.

En attendant il faut noter que Ham Danéry eut plusieurs enfants dont Mama Maliki qui eut pour fils Mama Foula qui est l’ancêtre des Dialloyankés de Gongoré Mamou et Kolladhé-kankalabé.

Mama Foula est le père de Alpha Amadou Kolladhé qui, non seulement accueillit la première réunion des trois premiers diwés qui étaient le Horé-Nano, le Haccoundé-Madié et le Labé, mais fut un des neuf marabouts

Fondateurs de la Confédération Théocratique du Fouta-Djallon au début du 17e siècle.

Mama Maliki eut aussi pour fils Mama Ibrahima Bory qui est lui, l’ancêtre des Dialloyankés de Timbi-madina, Ninguelandé et Donghol Télimele.

 

Nous y reviendrons.

 

                                                                                                                           Amadou Diouldé Diallo.