THERNO MOUSSA DIALLO: LE RETOUR DU PRINCE SUR LA TERRE DE CES ANCETRES.

1 056

Son petit surnom familier et affectif, c’est “Tyantio “.

Ce qui ne lui ôte nullement le bel habit de la noblesse qui lui fait appartenir à la prestigieuse famille régnante KALDOUYANKE, illustre descendance de Therno Mamadou Cellou dit “KARAMOKO ALPHA MO LABE“.

Amusons nous un peu avec l’histoire, pour mettre en relief, l’ascendance de Therno Moussa DIALLO.

Son père Therno Aliou DIALLO est le fils ainé de Mody Sory Kadé, fils de Mody Aguibou, fils de Alpha Yaya, fils de Ibrahima Bassagui, fils de Alpha Saliou, fils de Therno Abdoulaye Wora, fils de Therno Mamadou Dian qui eut pour père Karamoko Alpha mo Labé.

Et quand on sait que si on remplaçait l’actuelle Préfecture de Gaoual dans le contexte ante-colonial et ante-indépendance, on se rend compte que ses différents cantons étaient exclusivement et entièrement sous le commandement de l’auguste descendance du fondateur de Labé et de sa mosquée.

Le Singuetti, le Binani, le Kinsikoté, le Kaadé et Bowé leymayo, l’illustrent éloquemment.

Alors que Therno Moussa décide de quitter sa Résidence de Bruxelle pour venir passer la fête de Tabaski avec les siens, sur ses terres labourées par la charrue de l’histoire, est bien entendu un événement.

C’est pourquoi de Koumbia à Foulamory en passant par N’Diouria, Kamélé, Dombiadji, Kithar, Kankody et Kambanbolou, c’est tout Gaoual qui réserve un accueil chaleureux à son fils prodige.

En effet Therno Moussa passe aujourd’hui comme l’une des meilleures ressources humaines de Gaoual avec une forte présence à l’International. Toutes ces choses qui pèseront dans la balance lors du choix des futurs élus dignement représentatifs de la Préfecture.

Non pas pour lui ou pour décevoir par le jeu de la girouette, comme d’autres en son devenus des champions, mais pour bien être à l’écoute des populations et les servir avec abnégation et désintéressement, un riche héritage de son illustre ascendance.

 

Amadou Dioulde DIALLO