PREMIERES DAMES ET FILLES DE L’EGLISE Suite

368

 

 

 

 

 

 

La réflexion nous a poussé à nous intéresser à cette question à l’échelle de trois pays voisins, pour faire une comparaison avec la Guinée. Sans aucune intention d’opposer deux religions, étant donné que la foi est un choix personnel, tout comme d’ailleurs le compagnon ou la compagne de vie.

Cela dit voyons la situation pays par pays.

1/Le Sénégal : Premier Africain Agrégé de Grammaire, l’Enfant de Joal, le Poète-Président Léopold Sédar Senghor, eut pour épouse Madame Colette, une Française et coreligionnaire.

Son successeur Abdou Diouf Musulman, épousa Madame Elisabeth. Maitre Abdoulaye Wade, en fit autant avec Madame Viviane, une autre Française.

Comme la Guinée, le Sénégal se retrouve aussi avec trois Premières Dames Chrétiennes, à la seule différence qu’elles sont toutes Guinéennes, la Première Madame Andrée Kourouma, s’est par la suite volontairement convertie à l’Islam, et enfin Senghor était Chrétien. Au final une Française pour la Guinée et deux pour le Sénégal dont l’actuel Président Macky Sall, est resté dans sa Mosquée en prenant pour épouse Marieme Faye.

2/La Côte D’Ivoire : Le Médecin-Planteur Félix Houphouet Boigny, épousa en premières noces, une Peule Ivoirienne, d’origine Malienne au patronyme Sow, donc une Musulmane, avant d’épouser Madame Thérèse, une coreligionnaire.

Ses successeurs Henri Konan Bédié, Robert Guei et Laurent Gbagbo, tous fils de l’Eglise, choisirent leurs compagnes dans leur Chapelle avant que le Musulman Alassane Ouattara, ne leur rejoignit avec le choix  porté sur Madame Dominique une Française, pour être son épouse et de fait, la Première Dame de Côte d’Ivoire.

Comparée à la Guinée, il ya une parité chez les étrangères.

L’actuelle Première Dame de Guinée Laurianne-Darboux et Dominique, toutes deux Françaises.

Aussi, il ya inversement lorsque Félix Houphouet Boigny, épouse une Musulmane dont les coreligionnaires Ahmed Sékou Touré, Lansana Conté et Moussa Dadis Camara, s’étaient tournés vers l’Eglise pour le choix de leurs compagnes.

3/ Le Mali : Tous les Présidents de ce pays frère, ont pris pour femmes leurs coreligionnaires. De Modibo Keita à  Assimi Goita en passant par Moussa Traoré, Amadou Toumany Touré, Alpha Oumar Konaré, Ibrahim Boubacar Keita, et Aya Sanogo.

Elles ont pour noms Mariame Traoré, Mariame Cissoko, Lobbo Traoré,  Adama Ba, Aminata Maiga et Lala Diallo.

Mes chères sœurs, continuez à faire parler vos cœurs en ne choisissant que par Amour fertilisé par la fidélité à toute épreuve. Car, toutes celles qui sont devenues Premières Dames, furent avant tout, des compagnes de vie parfois austère et indécise d’hommes, que rien ne prédestinait à la magistrature suprême de leurs pays.

Les Voies de DIEU sont Insondables.                             

 

                                                                                                                   Amadou Diouldé Diallo