TERRAINS SYNTHÉTIQUES : LES DONS DE KPC

672

A travers sa Fondation «  KPC pour l’Humanitaire », le Patron de Guicopres et du Hafia FC de Conakry, a tenu promesse en offrant trois terrains synthétiques qui ont été réalisés à Coléah, Kindia et Labé.

Si le premier n’est pas encore livré, les deux autres l’ont été dans l’allégresse et la ferveur. Celui de Kindia en particulier, en raison du fait que le vieux terrain baptisé «  Jacobi «  puis «  Fodé Fissa », du nom du capitaine du Gangan fc des années 60, coincé entre le camp « Kémé Bouréma »,la Gendarmerie Nationale, l’école Primaire de Kindia2 et la route nationale, n’a jamais bénéficié ni d’extension, ni d’entretien. Contrairement au stade « Saifoulaye Diallo » de Labé qui avait bénéficié d’une rénovation totale grâce à un financement de l’Etat Guinéen et exécutée par l’entreprise Ted Africa de Mme Oumou Sy.

L’Architecture était d’une telle beauté, qu’elle avait abritée la Coupe d’Afrique Militaire de Football dont la finale avait été présidée par le Général Lansana Conté en présence du Général Amadou Toumany Touré du Mali en 1999.

Malheureusement ce stade malgré le terrain synthétique offert par KPC, s’est fortement dégradé sous les yeux des autorités à tous les niveaux.

Il faut espérer que d’autres dons suivent afin de favoriser davantage, une meilleure pratique du football surtout à l’intérieur du pays qui manque cruellement d’infrastructures sportives et concentrent du coup, l’essentiel des rencontres du championnat national à Conakry.

A rappeler que les Préfectures de Dinguiraye et de Mamou, attendent toujours la réalisation des terrains synthétiques promis par Mamadou Antonio Souaré lors de son séjour dans la ville Sainte d’Elhadj Oumar Foutiyou Tall,  à la faveur d’un Tournoi de Football doté du Trophée du Président de la Transition Colonel Mamadi  Doumbouya et durant son passage dans la Ville carrefour.

Le propriétaire du Horoya fc avait annoncé le lancement des travaux au cours de cette année 2023.Nous sommes au mois d’Aout, il n ya toujours rien.

                                                                                                                                         Amadou Diouldé Diallo