mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

MARIAGE SUR FOND DE RETROUVAILLES AMICALES ET PROFESSIONNELLES

Publié par Amadou Diouldé Diallo le

C’était vendredi saint et premier jour de 2021 à la cité des journalistes à matato chez Elhadj Fodé Bouya Fofana, l’ancien reporter et chef service des sports de la RTG et actuel commissaire de la HAC, mariait sa fille Mariame Fofana employée à la BICIGUI à monsieur Kaba Sanoh résident en France.

La particularité de cette union sacrée de mariage c’est que Mariame est le produit d’un moule journalistique a nul autre pareil.

En effet, elle a pour mère mme Daliba Kouyaté présentratrice émérite du journal télévisé, pour oncle l’emblématique reporter sportif l’honorable Kabine Kouyaté et pour cousin Boua King Kouyaté le Fondateur du site Conakryguinéeinfos.

N’es ce pas suffisant pour répondre présent à ce rendez-vous dans la matinalité du laitier.

Gaoussou Diaby, Oumar Dieng, Mamadou aliou Tché Diallo, le Gonzalo Issa Condé, Fodé Tass Sylla,

Amara Camara mais aussi les talentueuses basketteuses internationales copines de sœur Daliba Kouyaté Hadja Nbalia Sangaré et Emilie Bess ajoutés à un bon parterre des ressortissants du Moria et de nombreux Amis et parents des mariés.

Et moi qui porte une double casquette à cette cérémonie d’abord, du coté de la famille kouyaté de kindia, celle de la mère de la mariée, j’eus pour premier maitre à l’école primaire de kindia2 en 1963, monsieur Djibril Kouyaté le frère ainé de Daliba Kouyaté une promotionnaire dont l’autre grand frère l’honorable Kabiné Kouyaté qui en sa qualité de chef des sports facilita mon intégration dans le service et me fis établir mon premier passeport et me désigna pour ma première mission à Dakar en 1982.

Ensuite elhadj fodé bouya fofana le père de la mariée fut un collègue et un chef de service attentif et Chaleureux à mon égard.

Révélation : depuis qu’elle a su quand on était à poly Conakry que j’avais eu son grand frère Djibril Kouyaté comme premier maitre, elle m’avait considéré comme son propre frère et avait de ce fait usé de sa forte influence auprès de son frère Kabiné Kouyaté et de son mari Fodé Bouya Fofana pour qu’ils prennent soin de moi ce qui fut fait à ma grande satisfaction.

Heureux Ménage à notre fille MARIAME FOFANA.

Amadou Diouldé DIALLO

Catégories : Culture

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *